You are currently viewing Qu’est-ce que la relaxation ?

La relaxation vient du latin « relaxatio » qui signifie repos, détente, relâchement. Elle vise à diminuer ou à supprimer une tension, est souvent synonyme de détente, de technique anti-stress,…

La relaxation englobe l’ensemble des techniques qui permettent d’obtenir une réponse de relaxation. La relaxation est associée à de nombreuses pratiques dont certaines sont très anciennes et qui n’ont pas toutes une vocation thérapeutique.

Psychologue relaxologue Aisne

Les différentes méthodes de relaxation

Les êtres humains disposent d’une capacité innée de se détendre physiquement et mentalement. Toutefois, beaucoup de personnes l’utilisent mal ou trop peu. Depuis des siècles, cette habileté a été systématiquement développée par des moines, des mystiques et des philosophes, principalement en Orient (cf. par exemple les yogis et les moines bouddhistes).

mieux gérer les réactions émotionnelles

Herbert Benson a passé en revue une série de techniques de relaxation, utilisées depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, afin de dégager leur dénominateur commun. Il a dénombré quatre composantes fondamentales :

Les méthodes de relaxation se distinguent principalement par le quatrième point. Par exemple :

Effets physiologiques de la relaxation

La relaxation provoque des modifications psychologiques subjectives qui dépendent du cadre dans lequel la relaxation est réalisée, de la personne, de ses attentes.

La relaxation favorise l’attention sur soi, la présence à soi-même, d’être dans « l’ici et le maintenant ». La réduction des stimulations, la voix du thérapeute qui accompagne le relaxé et qui focalise son attention favorise la concentration, l’apaisement et l’approfondissement de la relaxation.

De manière générale, le fonctionnement du corps est sous le contrôle du système nerveux autonome (SNA), situé au niveau du tronc cérébral.

Le SNA comporte deux parties :

Ces deux système interagissent de façon antagoniste et génèrent des niveaux variables d’activation physiologique.

La relaxation correspond à la mise en repos du SNS et à l’activation du SNPS avec des modifications physiologiques associées :

la relaxation

Place de la relaxation dans l'accompagnement psychologique et la thérapie de soutien

Certaines difficultés psychologiques et somatiques se résolvent simplement par l’apprentissage de la relaxation. C’est le cas de certains troubles fonctionnels, comme l’hypertension artérielle, des céphalées de tension, des maux de dos, des formes d’insomnie, etc. Pour nombre d’autres difficultés, cet apprentissage est un élément important, mais non suffisant (par exemple dans le traitement des phobies et des crises de panique) ou un élément précieux, mais non indispensable (par exemple dans le traitement de dépressions d’épuisement).

L’apprentissage de la relaxation apporte des satisfactions à la majorité des personnes qui poursuivent l’entièreté de la formation. Le temps investi est largement regagné grâce à l’amélioration de la qualité du sommeil, la diminution du stress et de la fatigue.

L’objectif de la relaxation

Mieux gérer les réactions émotionnelles

La capacité de bien se relaxer est une composante essentielle dans l’apprentissage de la régulation des émotions et des impulsions. Cet apprentissage est essentiel pour le traitement de tous les troubles anxieux (phobies, troubles obsessionnels, crises de panique…), des réactions impulsives et des troubles somatiques (hypertension artérielle, céphalées de tension, dorsalgies…). Il est également utile pour des personnes qui ne présentent pas de troubles psychologiques caractérisés, mais qui souhaitent diminuer le trac et d’autres réactions émotionnelles qui perturbent le déroulement optimal de leurs activités. En devenant capable de diminuer la tension psychique et mentale dans une situation stressante, on parvient mieux à adopter une démarche de résolution de problème et l’on est psychologiquement plus efficace.

La personne qui a suivi correctement une formation en relaxation devient plus sensible à l’augmentation de tensions corporelles, un indice capital pour enclencher une procédure d’autogestion consciente et éviter d’être pris dans un orage émotionnel. Elle devient capable de diminuer en quelques secondes le degré de tension et de se rapprocher ainsi de l’activation physiologique optimale pour le comportement souhaité (une activation physiologique très forte perturbe le fonctionnement de notre pensée).

Diminuer son stress

L’apprentissage méthodique de la relaxation permet de diminuer l’excès de tension musculaire et de tension psychique chez des personnes qui sont stressées de façon fréquente ou chronique. Cet apprentissage permet ainsi de prévenir une série de troubles somatiques et psychiques.

diminuer son stress

Se reposer rapidement

L’apprentissage de la relaxation permet de récupérer rapidement de l’énergie grâce à la relaxation des séances de relaxation plus ou moins longues (10 à 30 minutes) et «profondes» et relaxations courtes (quelques secondes ou minutes) réparties à travers la journée.

Faciliter un sommeil réparateur

Lorsqu’on a appris à se détendre vite et bien, on parvient à s’endormir rapidement, on se rendort plus facilement en cas d’interruption du sommeil, on dort mieux, plus profondément. Le temps passé à dormir peut être écourté.

Psychologue relaxologue Aisne
Cet article vous a intéressé et vous souhaiteriez allez plus loin sur ce sujet ou bénéficier d’un accompagnement pour apprendre à mieux respirer ? Je vous invite à consulter la page d’accueil de mon site, ou à me contacter.

Qu’est-ce que la relaxation ?

Laisser un commentaire

vingt + 13 =